Le designer Pierre Cabrera signe les capteurs Senlab© Indoor de Sensing Labs

News

[Article  publié dans www.villeintelligente-mag.fr par Tamara Fatkina]

La start-up montpelliéraine « Sensing Labs », conceptrice de capteurs pour Internet des Objets, membre de l’alliance LoRa, annonce la sortie d’une nouvelle gamme de capteurs longue portée et basse consommation, développée en collaboration avec le célèbre designer Pierre Cabrera. Ces produits s’inscrivent au coeur de l’offre « Sensor to Cloud » proposée par la société pour déployer des solutions IoT complètes dans les domaines de l’efficacité énergétique et du bâtiment intelligent notamment.

Le designer Toulousain Pierre Cabrera avec l’une de ses réalisations (Photo Pierre Cabrera)

Basée sur la technologie LoRa WAN (Long Range Wide-area Network), la gamme SenLab répond parfaitement aux problématiques de la Ville Connectée. Le Senlab Indoor englobe de nombreuses fonctionnalités. Installés dans un bureau, un magasin ou au sein d’une usine, ces
capteurs permettent entre autres de mesurer la température ambiante, l’humidité de l’air ou même la luminosité des lieux. D’autres produits de la même gamme détectent également la présence ou le passage de personnes. Grâce à l’intelligence embarquée au sein des capteurs Senlab, la qualité et la précision des données restituées permettent notamment un contrôle et une optimisation fines des
ressources énergétiques ou la maintenance prédictive de certains équipements. Cette intelligence des données créée par le capteur Senlab lui-même s’inscrit dans la démarche novatrice dite « Edge Analytics » visant à un traitement à la source des données.
En plus d’être fonctionnel, un capteur indoor, installé dans un appartement ou un bureau se doit d’être aussi agréable à l’oeil. C’est la raison pour laquelle, la société Sensing Labs a fait concevoir ses enveloppes par le designer toulousain Pierre Cabrera, créateur d’objets uniques mixant techniques révolutionnaires et véritable artisanat, permet aux capteurs de se fondre dans leur environnement au travers d’un design épuré et fonctionnel. « J’ai créé un objet minimaliste et compact, capable de s’intégrer dans le domaine du bâtiment
intelligent tout en véhiculant l’image hi-tech et avant-gardiste de SENSING LABS », explique Pierre Cabrera.


Le capteur Senlab du designer Pierre Cabrera.

Avec la gamme SenLab Indoor, Sensing Labs répond aux mutations profondes de l’industrie IoT, mettant son expertise des capteurs communicants au service de la Smart City. L’expertise de Sensing Labs répond aujourd’hui aux problématiques de quatre marchés stratégiques : Smart Building, Smart Metering (la mesure de précision en temps réel de la consommation d’eau de gaz ou d’électricité), Smart Agriculture (l’agriculture de précision) et Smart Industrie (analyse prédictive, optimisation de facture énergétique).

 http://www.villeintelligente-mag.fr/Le-designer-Pierre-Cabrera-signe-les-capteurs-Senlab-Indoor-de-Sensing-Labs_a314.html

French IoT, “Going global, the DNA of Sensing-labs”

French IoT, “Going global, the DNA of Sensing-labs”

Uncategorized

Créée il y a à peine deux ans, la start-up montpelliéraine spécialisée dans le capteur sans fil pour objets connectés propose sa solution dans 6 pays européens. En attendant plus. Son PDG, Yann Guiomar, retrace cette exportation réussie.

Juin 2014, à Montpellier. La start-up Sensing Labs est lancée, armée pour rayonner au-delà de nos frontières avec ses capteurs sans fil basse consommation pour objets connectés. « L’international était dans l’ADN de la société », se souvient Yann Guiomar, son PDG, que de précédentes fonctions ont rompu à la vente à l’étranger. Sensing Labs n’attend pas la fin de ses 18 mois de recherche et développement pour faire parler d’elle dans des salons en Europe, flanquée d’un modèle de démonstration.

Les premiers contrats arrivent « rapidement ». Direction l’Est de l’Europe, là où les premières opportunités se font sentir. La start-up y signe avec deux distributeurs pour couvrir 6 pays (République Tchèque, Pologne, Finlande, Russie…). « Un par pays », insiste Yann Guiomar, qui, même en fouillant bien dans ses souvenirs, n’a pas retenu « de difficulté particulière » lors de son déploiement.La start-up envisage, aujourd’hui, de poursuivre son développement d’abord en Europe, notamment pour des raisons techniques. « Nos capteurs utilisent une fréquence européenne et disposent d’une certification européenne. Au-delà, il nous faudra en obtenir de nouvelles. » Au-delà, ceux sont l’Asie et les États-Unis, à l’horizon 2017. Chez Sensing Labs, on est convaincus que la proximité géographique « peut être intéressante mais n’est pas un facteur-clé dans le business ».

La jeune entreprise montpelliéraine ne réalise encore que 10% de son chiffre d’affaires à l’étranger. « On devrait dépasser la barre des 50% d’ici la fin de l’année », prédit Yann Guiomar. Lequel est revenu, pour French IoT, sur 3 aspects marquants de son développement loin de la France. Voir suite de l’article

Par

tumblr_static_cl4xxcmdffw4wg408c0ogk8g4

 

Five connected devices to save on your energy bill.

Five connected devices to save on your energy bill.

Blog Blog

Basée à Montpellier, Sensing Labs développe des capteurs qui analysent en temps réel la consommation énergétique des bâtiments. Ils permettent de rendre communicants des capteurs d’eau, d’électricité ou de gaz. Des données transmises sur une plateforme internet et qui aideront l’utilisateur à mieux maîtriser sa consommation énergétique.

Présente au CES de Las Vegas en Janvier 2016, la technologie Sensing Labs utilise les réseaux Sigfox, Lora, ainsi que d’autre réseaux privés développés par la start-up. Sensing Labs fait également partie des lauréats du programme French IoT ainsi que du Groupe La Poste ( plus d’informations ici ).


 

 

Encore plus ? C’est ici

La Tribune, Janvier 2016